Retour en arrière: le 8 août: 1er jour dans le désert d'Uyuni!

Publié le par Moustikus

      Et voilà, notre tour réservé, et après une nuit glaciale à Uyuni, nous partons à l'aventure (ou presque) dans le désert d'Uyuni, dans le sud-ouest de la Bolivie, près de la frontière chilienne et argentine.


DSCN1664.JPG
    Bon, OK, pour les prochaines photos on évitera les sucettes à la pomme... :-P

      Nous sommes sensés être accompagné d'un chauffeur, d'un guide et d'une cuisinière mais bizarrement nous ne nous retrouvons qu'avec un chauffeur portant tour à tour les trois casquettes. Excellent chauffeur et cuisinier, il n'est pourtant qu'un guide médiocre, ne pouvant rien nous dire sur la région si ce n'est qu'on peut prendre des photos... Pour les infos on repassera! En plus le monsieur est bègue, ce qui donne des phrases du style "A... ac... ac... aqui..pue.. pue.. pued.. pueden.. sac... sac...sacar.. fo... fotos". Bref, on en apprendra plus sur le désert à notre retour en cherchant sur Internet! La petite troupe est aussi complétée par un touriste argentin qui nous accompagnera durant ces 3 jours et qu'on s'efforcera à comprendre du mieux que l'on pourra, et ça sera pas facile tous les jours!

      On commence donc notre visite par un cimetière de trains, juste à l'extérieur d'Uyuni. Au passage, cette ville nous faisait grandement penser à une ville de western (après le passage du bandit), avec les boules de poussière qui roulent, la musique de "Il était une fois dans l'Ouest" en bonus: on pensait y tourner un western bolivien avec des cowboys sur des lamas, ça marcherait vous pensez?!

       Voici donc les vieux trains rouillés ("qui datent de milliers d'années" selon notre guide... euh oui sûrement, on en doute pas!), tagués de manière parfois cocasse par les touristes:

DSCN1615.JPG
PICT0322.JPG

      A la suite, nous sommes allés dans le Salar... une immensité plate de sel, résultat d'un ancien lac d'eau salée préhistorique, à 3700m d'altitude. Ca, on ne l'apprendra qu'à notre retour en cherchant dans nos guides et sur le net, parce que tout ce que notre guide a pu nous dire c'est que c'était naturel! Ah bon?! C'est pas des camions qui ont apporté tout ce sel ici? Je croyais...

DSC02079.JPG
      Et on roule on roule on roule dans cette immensité de blanc éblouissante... On y trouve même un hôtel tout de sel construit!

DSC07811.JPG
      Petit arrêt près des monticules de sel, là où il est récolté... ça change de la Vendée!!

SANY0360.JPG
      L'occasion aussi pour nous de faire plein de photos de nous en parfaits touristes... :-P

DSC02064.JPG
DSC02075.JPG

SANY0368.JPG
DSCN1629.JPG
    Voilà... et après ça nous sommes arrivés à la Isla del Pescado, un îlot posé au milieu de cette étendue où l'on peut voir des cactus géants (10-12m de haut!).

DSCN1648.JPG
DSCN1654.JPG
      A cet endroit on se pose pour manger un bout, et Bruno arrive (sans le faire exprès) à demander si le chauffeur aurait pas du sel pour assaisonner la salade!! Euh... on est techniquement entourés d'environ 10 milliards de tonnes de sel!!! Ca devrait suffir pour le repas... :-P

      Puis on a continué à rouler à travers ce désert de sel, avant d'arriver dans un bled paumé (re-musique de "Il était une fois dans l'Ouest"!): Colcha'K. Bon, les gars choisissent de gravir la montagne pour regarder le coucher de soleil et les filles nous allons nous balader "en ville". J'en ai retenu cette porte décorée:


      Après un bon goûter et un bon repas, direction le dodo! De toutes façons ils ont coupé l'électricité, on s'éclaire donc à la bougie dans cette petite maison où à 6 nous occupons les 3 seules chambres de l'établissement. Et demain de nouvelles aventures nous attendent... :-) 

Publié dans voyages Bolivie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article