Week-end à Vicuña

Publié le par Moustikus

     Suite et fin du rattrapage du passage d'Olive par le Chili! Ce beau week-end à Vicuña, à 700km au nord de Santiago, c'était les 26 et 27 mai... 

      Un de mes responsables dans une fac m'avait parlé du nord du Chili en commençant par une phrase de Proust: "Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination." Une jolie métaphore pour m'expliquer que si le sud du Chili est très beau et attire beaucoup de gens, le nord en est très différent mais est beau à sa manière.

      Alors, ça a commencé à être épique dès le départ où il a fallu trimbaler tout le bazar d'Olive (sac à dos normal+ accordéon+ parapente!!) dans... le métro! On a dû prendre un des derniers métro parce qu'ils étaient blindés!! En gros, en arrivant à m'extirper hors du wagon, j'avais un pied sur le quai et la main sur le parapente qui était encore au fond du wagon! Ca a bien fait marré tout le monde dans la rame de nous voir aussi chargés. Ensuite c'était parti pour une nuit du bus...

      A 8h on y était... une ville déserte... mais bon comme d'hab', un peu de calme ne fait pas de mal... De toutes façons, on veut un weekend très tranquille. Alors, on se cherche un p'tit residencial où on pose tout notre barda, et où on se pose aussi en fait pour prendre un p'tit déj'. 

      Puis on se dit qu'on irait bien à l'usine Capel (Cooperativa Agricola Pisquera Elqui Limitada), une des entreprises qui produit le fameux pisco sour, boisson nationale (et objet de discorde puisque le Pérou clame qu'ils ont été les premiers à en produire, et ils ont très probablement raison). On y est à 10h du matin, à l'ouverture ;-) Le week-end commence bien lol
A l'entrée, voici le panneau qui nous accueille... je ne sais pas dans quelle mesure c'est sensé rassurer les travailleurs...

DSCN0996.JPG

      On a droit une ptite visite guidée gratuite avec explication du processus de fabrication du pisco sour.



      Enfin on passe par la case "dégustation"! Alors, du pisco sour classique, un cocktail pisco avec de la pulpe de papaye (cultivée sur place, très très bon!), du cola de mono (pisco, café, crème de lait), pisco+caïpiriña (avec citron vert et sucre de canne)... et le passage obligatoire par la case "boutique". On s'est quand même laissés tenter, c'était vraiment pas cher (mais alors vraiment pas!)!

      Ensuite, on a pris le temps... d'observer, de faire le marché, etc
J'ai pris en photo une petite fleur que j'aime bien (si quelqu'un en connaît le nom...) et aussi un cactus (car on est entourés de cactus dans le coin!).





      On s'est fait un bon repas et ensuite farniente dans le jardin du residencial, entre les hamacs et la chambre pour une petite sieste...

      Puis petite balade en ville et dégustation de glaces, un air de vacances quoi ;-)

      On est passé par un p'tit marché artisanal bien sympa où j'aurais bien tout dévalisé, mais bon, il a fallu rester raisonnable... :-(  L'autre bonne surprise de ces lieux fut le groupe qui y jouait. Je vous mets ici les morceaux que j'ai pu enregistrer avec mon appareil-photos (si si) et donc la qualité n'est pas top, ça sature un peu, mais on comprend qu'on est déjà au nord, que la culture est différente et qu'on se rapproche du Pérou. Guitares normales, petites guitares, flûtes de pan (de 10 cm de long à 1m50!)... Ils avaient l'air de répéter, et on était les seuls spectateurs, avec 1 ou 2 commerçants. Difficile d'en décoller, cette musique m'a pris aux tripes...



                                            
                                                    

                                                                                          

     On réserve une balade pour le soir: observation des étoiles à l'observatoire juste à l'extérieur de la ville! On a de la chance car le ciel s'est dévoilé à temps! On s'inscrit à la visite en espagnol parce qu'on est des guerriers qui comprennent trop bien l'espagnol (!). Petite présentation du ciel de l'hémisphère sud et c'est parti sur la terrasse pour observer plusieurs choses au télescope: tout d'abord Saturne, puis la Lune, Jupiter, 2 étoiles qui à première vue n'en forment qu'une (mais au télescope on voit que y'en a bien deux), des amas d'étoiles d'âges différents très très loin, etc C'était vraiment magnifique! On voyait super bien Saturne et ses anneaux, les cratères de la Lune,... mais mon appareil ne devait pas être bien configuré car les photos ne sont pas géniales, seule celle de la Lune passe un peu:

DSCN1015.JPG

      Gros dodo dans une chambre glacée et grasse mat'... ZZZzzzzZZZzzzZZZzzzzzzz.......

      Le lendemain ce fut tout aussi tranquille que la veille: balades en ville, dégustation de glaces et balade en dehors de la ville.
On a visité le Musée de Gabriela Mistral, un des plus grands écrivains du Chili, mais on y est vraiment allé car c'était gratuit due à la Journée du Patrimoine... ça nous a pas beaucoup inspiré, on préfère manger des glaces en regardant la ville  ;-)


      En fin d'après-midi on s'est bougé jusqu'au Cerro de la Virgen histoire d'y oberver la vue sur le Vallée de l'Elqui et sur les Andes. Le Cerro de la Virgen qui devrait être rebaptisé Cerro del Movil vu toutes les antennes pour portables qui cachent un peu la Vierge... :-S

Mais au moins la vue en vaut la peine, surtout qu'avec le soleil couchant, les montagnes rougissent progressivement, c'est beau, c'est beau!!

 

DSCN1028.JPG

DSCN1031.JPG

DSCN1026.JPG

DSCN1042.JPG

      Ce soir-là, Olive a pris un bus direction Iquique, plus au nord, pour commencer à rejoindre le Pérou, et puis moi, ben direction retour Santiago. C'était notre dernière soirée mais elle fut magnifique, comme les deux semaines passées ensemble... encore un mois à attendre pour de nouvelles aventures à deux! ;-)

DSCN1032.JPG

Publié dans voyages Chili

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Coucou la poulette,Les jolies photos d'amoureux et de beaux paysage! Merci de nous montrer tout ça, je t'embrasse bien fort!Bonjour à ton copain!!!Sonia